Pavé japonais : définition, matériaux utilisés, pose et conseils

Explication et utilité des pavés japonais + procédure de pose

Souhaitez-vous créer des allées dans votre jardin, cour ou à l’entrée de votre demeure ? Optez pour le pavé japonais. Il permet de donner allure à votre demeure. Il permet aussi d’indiquer aux visiteurs le cheminement à suivre pour ne pas abîmer la pelouse au cours de leur visite. Il en existe différentes sortes. Alors, lequel choisir ? Cet article présente l’essentiel à savoir sur le pavé japonais.

Pavé japonais : qu’est-ce que c’est ?

Le pavé japonais est une dalle taillée, de petite ou de grande taille. D’inspiration asiatique, c’est un cheminement qui permet de délimiter le passage dans le jardin de sorte à permettre de le visiter sans marcher sur le gazon. Il permet donc de découvrir un jardin en offrant un accès facile à ses différents endroits et paradoxalement de le protéger. Les visiteurs ne pourront pas piétiner les plantes par mégarde. Ils pourront se promener au sein du jardin au gré de leurs envies.

Disposé de manière naturelle, le pavé japonais permet de rythmer la balade. De nature esthétique, celui-ci apporte une touche moderne et exotique au jardin et le met en valeur. Il donne impression de marcher dans la nature, car les végétaux tapissent l’espace entre chaque pavé.

Les matériaux utilisés pour le pavé japonais

Les matériaux les plus utilisés dans la fabrication du pavé japonais sont :

  • l’ardoise ;
  • la pierre ;
  • le bois.

L’ardoise de par son côté lisse et noir s’intègre facilement à tous types de jardins. Elle lui ajoute une touche naturelle, esthétique et d’élégance à votre pavé japonais. Offrant une bonne durée de vie, elle est facile d’installation et apporte un certain confort.

Le bois étant naturel, il s’intègre aussi facilement aux jardins. C’est le matériel qui donne l’effet le plus naturel possible au jardin. Il faut toutefois noter qu’il est moins résistant face aux intempéries. Le pavé japonais devra donc être régulièrement renouvelé.

La pierre quant à elle, même si elle est un peu glissante, résiste aux intempéries et offre une durée de vie importante. Il est d’ailleurs conseillé d’opter pour une pierre reconstituée, légère, non gélive et incassable. Son installation et son entretien sont simples.

La pose du pavé japonais

La première étape consiste à déterminer le point de départ et celui d’arrivée. Vous avez le choix entre un point d’arrivé fuyant invisible au début du chemin pour agrandir l’allée. Vous pouvez aussi choisir des courbes ou un serpentin qui conduisent les visiteurs vers des points stratégiques du jardin.

La deuxième étape de la pose consiste à disposer avec harmonie les pavés japonais. Il est conseillé à cet effet de respecter une distance de 40 à 60 cm entre les pavés. Cela procure du confort pendant la marche. Il faut ensuite installer les pavés aux endroits prédéfinis. En se servant d’une tondeuse, il faut tailler le gazon avant de creuser le sol en prenant en compte l’épaisseur des dalles avec une majoration de 5 cm. Il faut également ajouter 5 cm de sable dans chaque trou afin de stabiliser la dalle.

Pour la dernière étape, il faut poser les pavés et les frapper doucement en utilisant un maillet. Il faut enfin procéder aux travaux de finition du pavé japonais en mettant de la semence de gazon. Cela permet aux zones dénudées de pousser plus rapidement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *